techniques de gestion du temps


Il existe plus de 50 techniques de gestion du temps, pour tous les différents personnages, les problèmes de productivité et les besoins de l’entreprise. Le seul problème est qu’il vous faudrait probablement des années pour tester toutes les techniques et trouver celles qui vous conviennent le mieux. C’est pourquoi nous avons fait un peu de recherche sur chacun d’eux et préparé une liste des 10 meilleures techniques de gestion du temps. Naturellement, ce sont aussi les plus populaires.

Après avoir trouvé votre outils favoris de gestion du temps et en perfectionnant vos compétences, vous devez vous concentrer sur l’apprentissage et la mise en application des meilleures techniques de gestion du temps mis à votre disposition.

Certaines des meilleures techniques de gestion du temps sont vraiment simples et directes, d’autres un peu complexes, mais toutes peuvent être facilement mises en œuvre dans la pratique quotidienne.

Nous avons décidé de vous fournir une description détaillée des 10 techniques de gestion du temps les plus utiles, mais si vous ne trouvez aucune d’entre elles qui vous convient, nous avons ajouté une liste complète de toutes les autres techniques de gestion du temps que nous avons découvertes avec une brève description et un lien vers plus d’informations, si disponibles.

Profitez de l’exploration!

Les meilleures techniques de gestion du temps

Tout d’abord, commençons par des techniques plus simples que vous pouvez parfaitement combiner ensemble et obtenir le cadre de gestion du temps ultime:

 

1. Objectifs SMART

Une bonne gestion du temps commence toujours par fixer des objectifs et savoir dans quelle direction vous voulez aller dans la vie. L’une des techniques de définition d’objectifs les plus populaires est appelée objectifs SMART. La technique existe depuis 1981, lorsque le document intitulé «Il y a un S.M.A.R.T. Way to Write Management’s Goals and Objectives »a été publié par George T. Doran.

l’idée est plutôt simple. Chaque objectif écrit SMART doit être écrit selon les critères suivants:

  • Spécifique – résultat souhaité clairement défini, ce que vous voulez atteindre
  • Mesurable – il doit y avoir loin pour mesurer les progrès
  • Atteignable – l’objectif peut être atteint avec les ressources disponibles
  • Pertinent – il doit correspondre à une image plus grande et vous devez savoir pourquoi vous voulez réaliser quelque chose
  • Limité dans le temps – un délai clair pour déterminer quand l’objectif sera atteint

La plupart des gens ne se fixent pas d’objectifs. Environ 10% seulement des personnes ont des objectifs écrits. Cela signifie qu’il faut des efforts, avec une véritable réflexion et une réflexion pour écrire des objectifs significatifs de la bonne manière. Donc, si vous décidez d’écrire vos objectifs, vous ne voulez pas écrire de vagues résolutions qui ne vous donneront pas un sens de l’orientation et une motivation appropriée. Ce serait un exercice en vain. Vous souhaitez noter vos objectifs de manière intelligente.

Vous pouvez trouver de nombreux descriptions détaillées sur la façon de définir des objectifs SMART, des exemples pratiques et des modèles sur Internet.

2. La matrice Eisenhower / La boîte Eisenhower

Une fois que vos objectifs sont écrits de manière SMART, vous devez les décomposer en tâches concrètes et réalisables. Ensuite, les tâches doivent être hiérarchisées. La matrice Eisenhower est l’un des cadres les plus populaires pour hiérarchiser les tâches. Fait intéressant, Dwight D. Eisenhower a été le 34e président des États-Unis, entre 1953 et 1961. Sa matrice recommande d’organiser les tâches dans l’un des quatre quadrants:

  1. Urgent + Important (A Faites rapidemement)
  2. Pas urgent + important (calendrier)
  3. Urgent + pas important (délégué)
  4. Pas important + pas urgent (éliminer)

Les tâches urgentes sont celles auxquelles vous sentez que vous devez réagir (comme les e-mails, les appels téléphoniques, les réunions, etc.) et les tâches qui sont urgentes à terminer, ce qui signifie que vous avez des délais stricts. D’un autre côté, les tâches importantes sont celles qui contribuent à vos objectifs à long terme et aux choses que vous voulez vraiment faire dans la vie. Les tâches importantes sont celles qui font partie de votre entreprise et de votre vision et mission de vie.

Bien sûr, vous devez toujours vous attaquer à des tâches urgentes et importantes. Il est important que vous passiez la majeure partie de votre temps de travail dans ce quadrant (urgent + important). Les tâches importantes mais pas urgentes, comme le sport, l’apprentissage, la création, le lien avec les gens, vous devez planifier dans votre calendrier (et assurez-vous de les faire régulièrement). Toutes les autres tâches que vous devez déléguer ou simplement supprimer. 

3. Tableau Kanban

Kanban est un mot japonais signifiant un panneau d’affichage ou une enseigne. le idée principale du tableau Kanban est d’avoir un tableau visuel qui vous aide à suivre les progrès de vos objectifs. Les fans de Kanban utilisent généralement un grand tableau blanc effaçable à sec pour visualiser leurs objectifs ou un logiciel prenant en charge la visualisation Kanban. D’après notre expérience, un tableau Kanban physique fonctionne beaucoup mieux.

Vous devez dessiner plusieurs colonnes sur le tableau blanc, en visualisant le stade de chaque tâche spécifique. Les colonnes sur le tableau noir sont généralement:

  • Faire
  • En cours
  • Terminé

Ensuite, vous avez besoin de notes autocollantes. Chaque pense-bête représente une tâche qui doit être accomplie. Vous écrivez simplement le nom de la tâche qui doit être accomplie. Vous pouvez utiliser différentes couleurs de notes autocollantes pour différents types de tâches. Une fois que vous avez le grand tableau et les notes autocollantes avec les tâches, il vous suffit de coller les notes dans l’une des colonnes, selon la phase dans laquelle la tâche se trouve.

Si vous avez suivi toutes les étapes, vous devriez avoir une belle représentation visuelle de vos tâches et de leur stade. En fonction de vos progrès, vous déplacez des notes autocollantes dans ces colonnes.

Logiciel prenant en charge la méthode Kanban:


4. Faites un travail en profondeur / évitez le demi-travail ou le travail superficiel

Si vous utilisez toutes les techniques mentionnées précédemment, vous devriez avoir vos objectifs clairement écrits, décomposés en tâches concrètes et réalisables, et correctement hiérarchisés et visualisés sur un tableau Kanban.

Vous devriez maintenant pouvoir sélectionner facilement la tâche la plus importante sur laquelle travailler. Pour mener à bien la tâche de la manière la plus productive possible, le «travail en profondeur» entre en jeu.

Le travail en profondeur est un terme développé par Cal Newport, déclarant que toutes les activités intellectuelles doivent être effectuées dans un état de concentration sans distraction qui pousse vos capacités cognitives à leur limite. Ce n’est que lorsque vous effectuez un travail en profondeur que vous pouvez créer de la valeur, améliorer vos compétences et faire des choses difficiles à reproduire. Beaucoup de gens appellent cet état psychologique qui vous permet de faire un «flux» de travail profond.

Le contraire du travail en profondeur est le «demi-travail» ou le «travail superficiel». Ce type de travail de faible valeur va généralement de pair avec le multitâche, travaillant sur de nombreux projets et ayant de nombreuses distractions dans l’environnement (e-mail, téléphone, chat et autres interruptions). La meilleure façon de surmonter le «demi-travail» consiste à se concentrer pendant une période de temps significative sur une chose et à éliminer tout le reste, chaque distraction.

Logiciels qui peuvent vous aider à effectuer un travail en profondeur:

5. La technique de Pomodoro

Lorsque vous travaillez en profondeur, vous ne devez jamais oublier de faire des pauses. Les tomates peuvent rappelez-vous de prendre vos pauses. La technique Pomodoro (tomate) est une méthode de gestion du temps très populaire inventée par le développeur et auteur du logiciel Francesco Cirillo à la fin des années 80. Aujourd’hui, Pomodoro est l’une des techniques de gestion du temps les plus populaires.

L’idée de Pomodoro est très simple. Vous devez décomposer votre travail quotidien et le terminer en intervalles séparés par de courtes pauses. Vous travaillez pendant 25 minutes d’affilée, qui s’appelle un Pomodoro, puis prenez une pause de 3 à 5 minutes. Après 4 Pomodori, vous prenez une pause plus longue de 15 à 30 minutes pour vous recharger. Vous devez utiliser une minuterie simple pour suivre la technique de Pomodoro. Suivre la technique devrait vous donner suffisamment de temps de concentration et de récupération pour maximiser votre productivité.

Voici un résumé des six étapes de Pomodoro:
Décidez d’une tâche à accomplir

  1. Décidez d’une tâche à accomplir
  2. Réglez la minuterie pomodoro
  3. Travailler sur la tâche
  4. Fin du travail lorsque la minuterie sonne après 25 minutes (un Pomodoro)
  5. Si vous avez moins de quatre Pomodori, faites une courte pause (3 à 5 minutes)
  6. Après quatre Pomodori, faites une pause plus longue (15 à 30 minutes), puis revenez à l’étape 1

Et voici quelques minuteries Pomodoro utiles:

La technique Flowtime – Une technique Pomodoro plus flexible – Il existe une variante intéressante de la technique traditionnelle de Pomodoro appelée la technique Flowtime. Le nom vient du terme «flux», c’est-à-dire lorsque vous travaillez en profondeur et que vous devenez complètement concentré et immergé dans une tâche.

L’idée principale de la technique du temps d’écoulement est que vous définissez une période de temps spécifique (généralement entre 10 et 90 minutes) et l’utilisez comme un laps de temps expérimental pour voir combien de temps vous pouvez travailler en focus et quand vous avez besoin d’une pause. Simplement, lorsque vous ne pouvez plus vous concentrer et travailler dans le flux, vous faites une pause. Dans le même temps, vous conservez un enregistrement avec une entrée de votre heure de début, heure de fin, temps de pause, temps de travail, et si vous avez été interrompu ou non.

6. Suivez la façon dont vous passez votre temps

Nous pourrions être biaisés en ce qui concerne le suivi du temps, car nous avons développé le suivi du temps le plus simple et le plus utile, mais nous avons souvent vu ce que le suivi du temps fait pour la productivité des individus et des équipes. Un bon tracker de temps vous pousse doucement à être plus productif, vous permet d’analyser la façon dont vous passez votre temps et, en plus, vous pouvez automatiser des choses comme les rapports et la facturation.

Comme dit le proverbe, vous ne pouvez gérer que ce que vous mesurez. En utilisant le suivi du temps, vous avez une image claire de la façon dont vous passez votre temps, combien vous travaillez sur différents projets et combien vous avez vraiment gagné. Avec des statistiques précises, vous pouvez mieux optimiser votre temps. Si vous utilisez un outil de suivi du temps, vous serez également plus enclin à utiliser systématiquement d’autres techniques de gestion du temps.

Et maintenant, ajoutons des techniques de gestion du temps plus complexes, mais très populaires, à la liste. Ce sont en quelque sorte des systèmes de gestion du temps.

7. GTD – Faire avancer les choses

Faire avancer les choses est l’un des cadres de gestion du temps les plus populaires sur le marché. Il s’agit d’une méthode en cinq étapes qui vous aide à diviser des tâches plus importantes en étapes plus faciles à gérer, puis à terminer immédiatement ces petites étapes. Le slogan du cadre est «l’art de la productivité sans stress». L’utilisation du système devrait vous aider à être plus détendu au travail, à accomplir plus, à être plus créatif et à garder une trace de toutes les choses pertinentes.

Voici les cinq étapes sur lesquelles repose le cadre:

  • Capturer – D’abord, vous capturez tout ce qui vous vient à l’esprit, chaque idée, tâche ou toute autre chose qui mérite d’être rappelée (choses à lire, regarder, notes, factures, etc.). Vous capturez tout dans la boîte de réception, pour décharger votre esprit. Mais l’important est de vider régulièrement la boîte de réception.
  • Processus – Après avoir capturé toutes les choses, la deuxième chose est de les analyser et de décider quoi faire avec chaque élément spécifique. Si l’élément ne peut pas faire l’objet d’une action, vous devez décider de le supprimer, de l’archiver ou de le retarder. Si l’élément est actionnable, vous devez décider de le faire, de le déléguer ou de le reporter. Si cela prend moins de 2 minutes, vous devez le faire immédiatement.
  • Organiser – Après le traitement, l’étape suivante consiste à organiser les éléments et les actions. Lors de l’organisation, vous devez faire au moins quatre choses. Mettez les éléments sur quatre listes d’actions principales (projets, action suivante, en attente, calendrier), classez les tâches sous différentes étiquettes et fournissez-leur également du contexte. Les éléments non exploitables doivent être stockés dans une archive numérique ou sur papier.
  • Révision – L’objectif de la réflexion est de s’assurer que tout est à jour. Lors de la révision, vous devez mettre à jour vos listes, supprimer les éléments non pertinents, etc. Vous devez effectuer au moins une révision hebdomadaire.
  • Engager – La dernière étape après avoir capturé et identifié les éléments exploitables, les avoir correctement classés et passé en revue vos tâches, vous devriez commencer à travailler sur les tâches sélectionnées. Avant de vous engager, vous devez vous assurer que vous avez le bon contexte pour les tâches (le contexte est ce dont vous avez besoin pour pouvoir effectuer une action, cela peut être un lieu, un outil ou une personne), suffisamment de temps et d’énergie, et que les tâches ont la plus haute priorité.

Logiciel prenant en charge le système de gestion du temps GTS:

8. OKR – Objectifs et principaux résultats

OKR est un framework très populaire, en particulier dans les entreprises, car il est utilisé par des sociétés telles que Google, LinkedIn, Uber et Intel (le père d’OKR est Andy Groove, le célèbre PDG d’Intel). Le cadre est assez simple. Les objectifs sont des buts, les résultats clés indiquent comment vous y arriverez. Pour définir les OKR, vous pouvez vous aider avec la formule: je vais (objectif) tel que mesuré par (cet ensemble de résultats clés).

  • Objectifs sont des descriptions de ce que vous voulez réaliser. Ils doivent être courts, inspirants et engageants. Une organisation doit avoir 3 à 5 objectifs de haut niveau.
  • Résultats clés sont des indicateurs de la façon dont vous mesurez vos progrès vers vos objectifs. Il devrait y avoir un ensemble de 3 à 5 résultats clés par objectif. Lorsque vous regardez les résultats clés à la fin, vous devriez avoir une idée claire de si vous avez atteint l’objectif.

Les OKR devraient faire partie du processus de planification trimestrielle et, une fois définis, ils devraient être communiqués à tous les membres de l’équipe.Il est important que les OKR soient fréquemment définis, suivis et examinés. Vous pouvez trouver de nombreux exemples et modèles pour les OKR. Logiciels prenant en charge OKR:

9. SCRUM – le cadre de gestion agile le plus populaire

SCRUM est le cadre de productivité agile le plus populaire, en particulier dans le développement de logiciels. Ce n’est pas exactement une technique de gestion du temps en soi, mais elle peut certainement aider à résoudre correctement les problèmes de productivité. La pierre angulaire du cadre est que vous devez rester flexible et vous adapter régulièrement aux circonstances changeantes. À côté de cela, vous apprenez le plus non pas lorsque vous planifiez, mais plutôt lorsque vous exécutez, vous devez donc constamment mettre à jour vos plans en fonction des nouveaux commentaires dans la phase d’exécution.

SCRUM met beaucoup l’accent sur les relations au sein des équipes, la création d’un résultat précieux, la collaboration avec toutes les parties prenantes, la réponse au changement et l’amélioration constante de votre façon de travailler. Il fournit également un ensemble clair d’outils pour la mise en œuvre du cadre. C’est plus une technique basée sur l’équipe que sur la personne, mais elle peut certainement être adaptée et utilisée à un niveau personnel.

Les rôles au sein de l’équipe SCRUM sont:

  • Propriétaire du produit – Gère les priorités, parle à toutes les parties prenantes, s’occupe des produits
  • Maître SCRUM – Facilite le cadre SCRUM, supprime les obstacles
  • L’équipe – Équipe cross-factuelle et pleinement engagée

Le workflow est basé sur:

  • Planification du sprint – Définir l’étendue des travaux pour les 2 à 4 prochaines semaines
  • Scrum quotidien – De courtes réunions quotidiennes de 15 minutes pour maintenir l’engagement entre pairs
  • Revue de Sprint – Revue des travaux réalisés après le sprint
  • Rétrospective Sprint – Une discussion sur ce qui s’est bien passé et ce qui pourrait être amélioré

Et les artefacts de SCRUM sont:

  • Carnet de produit – Une liste de tout ce qui sera livré
  • Sprint Backlog – Une liste des tâches qui seront livrées au prochain sprint
  • Histoires d’utilisateurs – Petites fonctionnalités de livraison indépendantes, précieuses, estimables et testables
  • Tableau de combustion (Effort total, vitesse) – Plan de progrès basé sur les capacités réelles de l’équipe

Logiciel de gestion de projet qui prend en charge SCRUM ou des principes agiles similaires:

10. BoJo – le Bullet Journal

La technique Pomodoro et la méthode Bullet Journal sont les techniques de gestion du temps les plus fréquemment recherchées dans les navigateurs Web. C’est pourquoi un journal à puces doit absolument figurer parmi les 10 meilleures techniques de gestion du temps. Le slogan de BoJo est «pour vous aider à suivre le passé, à organiser le présent et à planifier l’avenir». Et vous n’avez besoin que d’un carnet et d’un stylo.

Les principes de base de la méthode sont que vous ne pouvez pas gagner du temps, vous ne pouvez que prendre du temps, le bonheur est le sous-produit du sens, vous devez cultiver la curiosité à travers les objectifs, faire de petits changements qui conduisent à de grands changements au fil du temps et regarder en vous révéler une voie à suivre.

Les composants clés de BoJo sont:

  • Page d’index, pour laquelle vous devez numéroter les pages
  • Trois collections principales différentes de journaux: (journal quotidien des tâches, événements et notes; journal mensuel composé d’un calendrier et d’une liste de tâches; journal futur pour répertorier tous les objectifs et engagements à long terme)
  • Autres collections différentes, à savoir des groupes d’idées connexes (listes, journaux, nots, trackers, cartes mentales, plans, croquis)

Dans vos journaux, vous devez effectuer une journalisation rapide. Vous devez écrire les choses en courtes notes. Pour la journalisation, vous devez utiliser un type différent de puces et de signifiants pour ajouter du contexte. Chaque mois, vous effectuez également une révision et une migration des tâches d’un journal à un autre (vous faites des choses comme rayer des tâches non pertinentes, vous planifiez de nouvelles tâches, migrez des tâches des journaux quotidiens vers un nouveau journal mensuel, etc.).

Une liste de toutes les autres techniques de gestion du temps

Si vous n’aimez aucune des 10 techniques de gestion du temps décrites ci-dessus, ne vous inquiétez pas. Il existe de nombreuses autres options. Explorez la liste ci-dessous et nous sommes sûrs que vous trouverez le bon technique de gestion du temps pour vous.

Règle 1-3-5

Chaque jour ouvrable, vous ne pouvez accomplir qu’une seule grosse tâche, 3 tâches moyennes et 5 petites tâches. Planifiez en conséquence.

168 heures

Il y a 168 heures par semaine, ce qui signifie qu’il y a plus qu’assez de temps pour faire toutes les choses importantes.

10 minutes

Asseyez-vous, consacrez 10 minutes d’effort à une tâche sélectionnée et après 10 minutes, vous pouvez vous arrêter si vous le souhaitez. Habituellement, vous ne le ferez pas.

Tâche de 10 minutes

Chaque tâche de votre liste de tâches ne devrait pas prendre plus de 10 minutes. Si c’est le cas, vous devez le décomposer.

18 minutes

Commencez votre journée en passant 5 minutes à revoir votre horaire quotidien. Faites une pause d’une minute toutes les heures pour voir vos progrès et ce qui reste à faire. Terminez votre journée avec un examen de 5 minutes.

Séance de mise au point de 90 minutes

Travaillez 90 minutes en toute concentration sans aucune distraction, puis reposez-vous pendant 20 à 30 minutes.

Système 4D

Avant d’effectuer une tâche, prenez une décision consciente: supprimer, déléguer, faire maintenant ou différer.

52/17

Travaillez en toute concentration pendant 52 minutes d’affilée, puis faites une pause de 17 minutes.

7 minutes de vie

Passez 7 minutes le matin pour planifier votre journée et 7 minutes avant de vous coucher pour revoir votre journée et préparer le plan pour demain.

ABCDE

Vous divisez les tâches dans les catégories suivantes:

  • A: La tâche la plus importante
  • B: Tâches moins importantes
  • C: tâches sans conséquences
  • D: Délégué
  • E: éliminer


http://gettingresults.com/

Concentrez-vous sur les trois résultats clés que vous souhaitez atteindre sur une certaine période de temps: jour, semaine, mois ou année.

Autofocus

Utilisez quatre listes différentes: nouvelles tâches, tâches récurrentes, tâches inachevées et anciennes. Commencez avec de nouvelles tâches, passez à des tâches récurrentes, puis passez du temps sur les tâches inachevées. À la fin, effacez certaines anciennes tâches.

Batching

Regroupez des tâches et des réunions similaires. Vous terminerez votre travail plus rapidement et minimiserez le temps d’inactivité.

Prime time biologique

L’idée est de suivre vos rythmes biologiques pour trouver les heures les plus productives. Ensuite, vous ajustez votre temps de travail en conséquence.


Système de Dave Lee

Un système utilisé par Dave Lee qui se compose d’un graphique hebdomadaire, d’une zone de mise au point quotidienne et d’une minuterie Pomodoro. Choisissez cinq domaines importants pour la semaine et travaillez sur l’un des domaines chaque jour.

Fais le maintenant

Si cela prend moins de 3 minutes, faites-le maintenant, sans aucune réflexion ni planification.

Mange cette grenouille

Faites la tâche la plus importante le matin. Si vous «mangez une grenouille» le matin, tout sera facile à réaliser par la suite.

Frais ou frit

Votre cerveau dépend de la fraîcheur de votre cerveau. Quand vous êtes frais, faites les tâches complexes, quand vous êtes frit, faites les tâches faciles.

Méthode Iceberg

Enregistrez tous les e-mails, notes, articles et autres informations que vous rencontrez dans un système numérique. Classez les informations dans des dossiers et avec des balises. Chaque mois, passez en revue tout ce que vous avez stocké et réfléchissez à la façon dont il peut être appliqué à votre travail actuel.

Inbox Zero

Chaque jour, mettez votre boîte de réception à zéro, tout en passant le moins de temps possible sur les e-mails.

Ivy Lee

À la fin de la journée, notez les 6 tâches les plus importantes de demain. Donnez-leur la priorité. Le lendemain, commencez à travailler sur la tâche la plus importante.

TIC (Taches les plus importantes)

Notez 1 à 3 tâches qui ont la plus haute importance pour le lendemain. Vous gardez vos matins pour les TIC – les tâches les plus importantes de votre liste de tâches.

Moscou

Doit, devrait, veut (et ne veut pas) Analyser toutes vos tâches et les classer sous devoir faire (non négociable), devrait faire (n’a pas besoin d’une réponse immédiate), vouloir faire (sympathique, mais pas nécessaire) et ne fera pas (les choses à ne pas faire).

Analyse de Pareto, 20/80

20% des tâches que vous effectuez sont responsables de 80% des résultats, alors concentrez-vous sur ces 20% des tâches de valeur la plus élevée.

POSEC

POSEC est un acronyme pour «Prioriser en organisant, rationalisant, économisant et contribuant». Pour y parvenir, examinez de plus près ce qui doit être fait quotidiennement et trouvez la meilleure façon de le faire.


Matrice RACI

Un système pour vous aider à déterminer qui est responsable, qui est responsable, qui doit être consulté et qui doit être tenu informé à chaque étape du projet pour augmenter les chances de succès dans la réalisation de vos objectifs.


Méthode de planification rapide‍

La méthode de planification de Tony Robbin qui prend en compte la grande vision, la motivation émotionnelle et la prise de mesures massives pour chacun de vos objectifs. Répondre aux questions suivantes:

  • Qu’est-ce que je veux vraiment? Quel est le résultat que je recherche? Quel est le résultat mesurable spécifique?
  • Quel est mon but? Quelles sont mes raisons? Pourquoi est-ce non seulement un «devrait», mais un «must» pour moi?
  • Qu’est-ce que je dois faire? Quel est mon plan d’action massif?

Systemist

Un système développé par l’application de productivité Todoist. La méthodologie suggère les étapes suivantes:

  • Emportez-le partout – soyez capable d’enregistrer des choses partout
  • Capturez tout
  • Divisez tout en petites tâches réalisables
  • Prioriser
  • Mettez votre liste de tâches à zéro chaque jour
  • Revoir régulièrement

Automatisation des tâches / décisions

Essayez d’automatiser autant de tâches que possible avec des outils comme Zapier et IFTTT. Essayez également de minimiser et d’automatiser autant de décisions que possible.


La méthode d’action

Développé par Behance. Répartissez les idées en trois catégories:

  • Les actions sont les étapes pour réaliser les projets
  • Les éléments Backburner sont toutes les idées intéressantes qui ne mènent pas à l’avancement du projet
  • Les éléments de référence sont les ressources et les informations nécessaires pour mener à bien un projet


Liste de choses à faire

Une liste de toutes les activités que vous ne ferez pas et qui sont une grande distraction qui vous empêche de faire les choses importantes.

La méthode de mise au point automatique

Ne vous embêtez pas trop avec les délais et les priorités. Au lieu de cela, concentrez-vous à tout moment sur ce qui vous attire naturellement. Gardez des listes avec quatre types de tâches différentes: nouvelles, récurrentes, inachevées et anciennes.

Le manifeste de la liste de contrôle

Transformez chacun de vos projets ou tâches en une série de listes de contrôle étape par étape faciles à suivre.

La version finale

Faites une liste de tâches simple, sélectionnez le premier élément de la liste, demandez-vous «qu’est-ce que je veux faire avant de faire le premier élément de la liste?» et l’écrire, puis prendre des mesures sur les articles dans l’ordre inverse.


La méthode moyenne

Combinez le meilleur du travail numérique et du travail sur papier. Procurez-vous:

  • Un carnet principal pour capturer des idées, des tâches, des citations, des notes, des réunions, etc.
  • Un carnet de voyage – comme ci-dessus, mais pour voyager
  • Une note Post-It pour chaque jour pour lister tous les rendez-vous et les 3 tâches les plus importantes de la journée
  • Un stylo ou un crayon
  • Une application de gestion des tâches
  • Une application de calendrier en ligne
  • Une application de prise de notes

The Now Habit / Unscheduling

Dans votre calendrier, planifiez d’abord des engagements fixes (par exemple, repas, déplacements, sommeil), des activités d’autosoins (par exemple, méditation, exercice) et un jeu sans culpabilité (par exemple, socialisation, loisirs), puis planifiez le travail.

Journal de productivité

Dans un journal de productivité, vous enregistrez toutes les tâches que vous avez terminées en une journée et répertoriez toutes les tâches que vous êtes censé entreprendre le lendemain. Dans le journal, vous enregistrez également vos idées et pensées de travail.

Le verre de pot

Classez vos tâches dans ces catégories: Roches, Cailloux, Sable et Eau. Abordez les «rochers», les grandes choses importantes en premier. Si vous continuez à vous attaquer aux petites choses et non aux éléments stratégiques importants, votre pot se remplira rapidement sans place pour plus de roches.

La méthode du fromage suisse / La méthode du salami

Pour les tâches complexes, commencez à réduire ce qui doit être fait avec de petits morceaux de temps. Ce sont des «trous» dans le fromage (petites tâches terminées) qui mèneront bientôt à l’achèvement de l’ensemble de la tâche complexe. La même représentation peut être un salami coupé en petits morceaux.

La méthode Seinfeld / Ne brisez pas la chaîne

Choisissez un objectif, imprimez un calendrier mensuel et placez un X rouge chaque jour où vous travaillez vers votre objectif. Assurez-vous de placer le X rouge sur le calendrier tous les jours.

La méthode Spotlight

Vous triez les tâches sur une liste verte, jaune et rouge. Les tâches rouges nécessitent votre attention immédiate, le jaune doit être terminé en deux jours et le vert sont des tâches à plus long terme.


Timeboxing

Le timeboxing signifie simplement que vous ouvrez votre calendrier et entrez un bloc de temps que vous allez consacrer à une certaine tâche à l’avenir.

Blocage du temps

Le blocage du temps signifie planifier soigneusement votre journée à l’avance et consacrer des heures spécifiques (que vous réservez dans votre calendrier) pour accomplir les tâches sélectionnées. C’est le timeboxing dans son ensemble.

Liste de tâches

Garder une liste de toutes les tâches que vous avez déjà accomplies vous motivera à en faire encore plus.

Objectif supérieur

Vous préparez une liste d’objectifs, identifiez l’objectif le plus important, puis allouez du temps pour travailler sur cet objectif chaque jour.

Technique de triage

Trier les tâches en trois catégories différentes: les choses qui nécessitent une action immédiate, les choses qui sont importantes mais pas urgentes et les choses qui sont une perte de temps.

Qui a le singe

Les tâches peuvent être imposées par le patron, imposées par le système ou auto-imposées. Il peut s’agir de «singes» dont vous avez besoin pour trouver un moyen de déléguer à d’autres personnes.

Zen to Done

Créez de nouvelles habitudes en suivant les étapes suivantes:

  • Collecter: sortir des idées et des tâches de votre tête sur une liste
  • Processus: révisez votre liste quotidiennement
  • Plan: choisissez quelques tâches hautement prioritaires pour la semaine et la journée
  • À faire: Prévoyez du temps pour accomplir vos tâches

Les techniques de gestion du temps ne sont qu’une extrémité du spectre du travail productif, 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *